Peut-on s’assurer en cas de perte d’exploitation ?

L’assurance perte d’exploitation était sur le bout de toutes les lèvres au cours des premières années de la crise sanitaire. Les sociétés qui ont subi des pertes, et qui ont souscrit à une assurance perte d’exploitation se sont toutes tournées vers les compagnies d’assurance. En effet, ce type d’assurance est une protection pour les professionnels si un sinistre survient.

Qu’est ce que l’assurance de pertes d’exploitation ?

L’assurance de pertes d’exploitation concerne principalement les entreprises et les professionnels. Elle intervient lorsque ces derniers sont confrontés à un sinistre qui peut avoir un impact négatif sur son activité. L’impact peut parfois être assez long. Dans les pires des cas, l’activité en question peut stopper net à cause du sinistre. Par conséquent, le chiffre d’affaires va baisser de manière drastique alors que les frais fixes demeurent inchangés. Ces frais fixes regroupent les impôts, les charges, les loyers, les taxes, les rémunérations des collaborateurs etc. Le sinistre doit avoir des conséquences sur l’équilibre de la société. Pour faire face à cette situation, les compagnies d’assurance mettent à disposition des entreprises et des professionnels la souscription à une perte d’exploitation. A travers cette assurance, vous pouvez recevoir une indemnisation le temps que le professionnel ou l’entreprise puisse se tenir sur ses pieds, et revenir à la normale.

Les garanties d’une telle assurance

Dans un contrat d’assurance de pertes d’exploitation, il existe deux principaux types de garanties. Tout d’abord, vous avez les garanties de bases qui sont prévues pour indemniser le professionnel en cas de perte dû à un sinistre. L’indemnisation va couvrir le professionnel sur une certaine période. Ensuite, vous avez les garanties complémentaires. A travers cette deuxième catégorie de garantie, la compagnie d’assurance peut assurer le remboursement des pénalités liées à un retard cumulé du professionnel ou de l’entreprise qui subit le sinistre. L’assurance peut également faire un remboursement des frais supplémentaires de l’entreprise, et éviter de perdre des clients.

Les sinistres concernés 

Les sinistres couverts par les garanties de base sont l’explosion, l’incendie, la foudre, un dommage électrique, les fumées, une tempête, la neige, la grêle, les dégâts des eaux, le gel, les catastrophes naturelles, les inondations, les actes terroristes. Néanmoins, vous devez savoir que ces sinistres doivent avoir un impact sur le chiffre d’affaires de votre entreprise pour pouvoir toucher une indemnisation à travers une assurance de pertes d’exploitation. Il est également possible d’ajouter d’autres dommages dans ce type d’assurance comme le bris de matériel, le bris de glace, le vol. 

Qu’est-ce qu’un défaut d’assurance ?
La garantie décennale : qu’est ce que c’est ?